Yves Vanderhaeghe «pense mener à bien» le maintien du Cercle Bruges en D1A

PhotoNews
PhotoNews

Quelques jours à peine après son licenciement à Courtrai, Vanderhaeghe a retrouvé de l’embauche au Cercle. Selon le président brugeois Vincent Goemaere, son départ du KVK était une aubaine. « Quand tu entends à un tel moment qu’un entraîneur se libère, tu dois en profiter. La chance était de notre côté. »

Le président du Cercle reconnaît qu’il suivait déjà la situation de Vanderhaeghe avant son licenciement. « Quand j’ai entendu qu’il y avait un problème à Courtrai, j’ai pensé que ça pourrait être une opportunité. Le fait qu’il se soit vraiment libéré est un mal pour un bien. »

Vous désirez lire la suite ?
1€ le 1er mois
(sans engagement)
J'en profite
Chargement
A la une
Tous

En direct

Le direct