Affaire Nethys: les perquisitions se poursuivent au domicile de Jean-Claude Marcourt

Affaire Nethys: les perquisitions se poursuivent au domicile de Jean-Claude Marcourt
Photo News

Nouvelle série de perquisitions ce vendredi dans le cadre de l’instruction judiciaire autour du volet « rémunérations » de l’affaire Nethys. En matinée, les enquêteurs ont débarqué au Parlement de Wallonie. Information révélée par Le Vif et dont Le Soir a obtenu confirmation.

C’est le président du Parlement, Jean-Claude Marcourt (PS), qui est visé par les enquêteurs. Mais c’est en tant que président de la coupole provinciale du PS liégeois qu’il intéresse la justice. Souvent qualifié de « main invisible », l’enquête devra démontrer ce que M. Marcourt savait des 18,6 millions d’indemnités versées aux ex-managers de Nethys, Stéphane Moreau en tête, pour contourner le décret gouvernance qui était censé limiter leur salaire.

Vous désirez lire la suite ?
1€ le 1er mois
(sans engagement)
J'en profite
Chargement
A la une
Tous

En direct

Le direct