Les contrôleurs du ciel en colère: un conflit qui traîne depuis 2012

Les contrôleurs du ciel en colère: un conflit qui traîne depuis 2012

Le conflit social qui a éclaté mardi est le résultat d’une négociation entamée il a près de quatre ans. Ce qui semble avoir déclenché la colère d’une partie des contrôleurs du ciel est lié aux mesures d’harmonisation des pensions de 2012.

Le fonctionnement

Métier de sécurité à haute responsabilité, effectué par une entreprise publique en mode 24/7, le contrôle aérien bénéficie de conditions sociales particulières, notamment d’une mise en disponibilité à 55 ans et d’une mise à la pension à 60 ans. Ces conditions concernent les contrôleurs du ciel qui représentent environ 300 des 800 emplois de Belgocontrol et qui gèrent 1 million de mouvements aériens par an.

Vous désirez lire la suite de cet article ?
1€ pour 1 mois (sans engagement)
J'en profite
Chargement
A la une
Tous

En direct

Le direct