Le pétrole au plus haut depuis le début de la pandémie, cap sur 60 dollars pour le Brent

Les prix du pétrole "continuent de grimper en flèche et le Brent s'approche de la barre psychologique importante des 60 dollars" le baril, a constaté Eugen Weinberg, analyste de Commerzbank. "Les commentaires de soutien de l'Opep au sortir de leur réunion de mercredi" sont le principal moteur de cette hausse, a expliqué de son côté Stephen Innes, d'Axi.

Les membres de l'Organisation des pays exportateurs de pétrole (Opep) et leurs alliés ont signifié cette semaine leur confiance dans la reprise de l'économie mondiale, et par ricochet celle de la demande de pétrole brut, tout en maintenant leur politique de contrôle drastique de l'offre.

"Les premières données sur la production de l'Opep en janvier suggèrent également que le respect des quotas s'est amélioré", a ajouté M. Innes.

Vous désirez lire la suite ?
1€ le 1er mois
(sans engagement)
J'en profite
Chargement
A la une
Tous

En direct

Le direct