lesoirimmo

« Le pessimisme a un effet paralysant »

Edition numérique des abonnés

Les voyages forment aussi l’imagination. C’est ce qu’a découvert Laura Van De Woestyne (27 ans) lors de son périple à travers le Vietnam et le Cambodge en 2017. Elle y a forgé son nouveau but dans la vie : sauver le monde. Non pas avec des armes éculées, mais à l’aide de bons conseils et d’une sacrée dose d’optimisme.

« Avant de partir en Asie, l’écologie n’était pas ma tasse de thé », reconnaît Laura aujourd’hui. « Mais, sur place, j’ai été choquée par le contraste entre la nature splendide et la masse de déchets sauvages qui la souillait. De hautes montagnes et des chutes d’eau vertigineuses y sont cernées par des déchets et du plastique. En Belgique, nous avons également un problème de déchets, mais on ne les a pas littéralement sous notre nez. »

Vous désirez lire la suite ?
1€ le 1er mois
(sans engagement)
J'en profite
Chargement
A la une
Tous

En direct

Le direct