Pollution arctique: la justice russe impose une amende record à Norilsk Nickel

Un tribunal de Krasnoïarsk (Sibérie) a condamné le groupe, premier producteur de palladium et de nickel au monde, à payer 146,2 milliards de roubles (1,6 milliard d'euros), selon les agences russes.

Fin mai 2020, 21.000 tonnes de carburant ont fuité dans plusieurs cours d'eau de l'Arctique russe après l'affaissement d'un réservoir d'une société de Norilsk Nickel.

L'agence russe de surveillance de l'environnement, Rosprirodnadzor, avait réclamé un dédommagement record de 147,8 milliards de roubles à Norilsk Nickel, qui se déclarait prêt à éliminer les conséquences de la fuite à ses frais mais contestait cette somme.

"Nous avons gagné! (...) Merci à tous ceux qui pensent à l'écologie aujourd'hui", s'est réjouie sur Instagram Svetlana Radionova, cheffe de Rosprirodnadzor.

Avant l'annonce du verdict elle avait écrit que "la seule chose importante est que pour la première fois dans l'histoire de la Russie nous déclarons haut et fort: l'écologie est l'affaire de tous! Et le pollueur paie! ".

Vous désirez lire la suite ?
1€ le 1er mois
(sans engagement)
J'en profite
Chargement
A la une
Tous

En direct

Le direct