«Je regarde du côté du Manhattan de Woody Allen»

Au bout de six mois d’examens et de procédures administratives kafkaïennes, Benoît Cohen tient enfin sa licence.
Au bout de six mois d’examens et de procédures administratives kafkaïennes, Benoît Cohen tient enfin sa licence. - Vents d’Ouest.

Entretien

En 2015, Benoît Cohen, le réalisateur français des Enfants chéris et de Tu seras un homme , se sent vidé. A bout de souffle créatif, il décide de prendre un nouveau départ à New York. Il s’en va frapper à la porte de la Taxi Academy, potasse la géographie de West Village, East Village, Greenwich Village et décroche sa licence. Au volant, il cherchera, douze heures par jour, à nourrir de nouvelles idées de scénario en affrontant tous les possibles du rêve américain… Le cinéaste publiera le récit de cette vie oppressante de « taxi driver » dans le roman Yellow Cab .

Vous désirez lire la suite ?
1€ le 1er mois
(sans engagement)
J'en profite
Chargement
A la une
Tous

En direct

Le direct