David Clarinval: «Des perspectives pour l’horeca, la culture et l’événementiel, je l’espère, dès le 26 février»

David Clarinval: «Des perspectives pour l’horeca, la culture et l’événementiel, je l’espère, dès le 26 février»

Ministre des Classes moyennes et des indépendants, David Clarinval (MR) analyse et commente pour nous les décisions prises, à l’issue du Comité de concertation :

« Je me réjouis des décisions prises, et d’avoir pu obtenir cet accord permettant aux coiffeurs de rouvrir le 13 février, et aux autres métiers de contact, je pense aux esthéticiennes, pédicures, aux salons de massages, aux bancs solaires, aux tatoueurs, aux acupuncteurs, d’exercer à partir du premier mars. Pour le bien-être de la population, les soins du corps, tous ces métiers sont importants. On a besoin de souffler. Les campings, parcs animaliers, les centres de vacances, les agences immobilières, ont également, comme vous le savez, enfin reçu le feu vert tant attendu ».

Vous désirez lire la suite ?
1€ le 1er mois
(sans engagement)
J'en profite
Chargement
A la une
Tous

En direct

Le direct