Athlétisme: Dylan Borlée retrouve un toit familier

Dylan Borlée et sa médaille d’argent du 400m, à Prague, en 2015: un souvenir inoubliable.
Dylan Borlée et sa médaille d’argent du 400m, à Prague, en 2015: un souvenir inoubliable. - PHILIPPE CROCHET/PHOTO NEWS.

Chaque athlète a, dans le monde, des endroits privilégiés. Des lieux où il se sent plus à l’aise qu’ailleurs parce qu’ils lui rappellent d’excellents souvenirs. Sans aller jusqu’à dire que la Halle d’athlétisme de Metz est à Dylan Borlée ce que la madeleine est à Marcel Proust, on imagine que le Bruxellois aura un petit pincement au cœur en débarquant en Lorraine, ce samedi, pour le premier 400 m de sa saison indoor. C’est ici, en effet, fin février 2015, qu’il avait posé les jalons de son titre de vice-champion d’Europe qu’il allait conquérir en mars, à Prague, en y assurant, en dernière minute, sa qualification pour l’Euro, bien aidé, à l’époque, par son frère Jonathan.

Vous désirez lire la suite ?
1€ le 1er mois
(sans engagement)
J'en profite
Chargement
A la une
Tous

En direct

Le direct