Christian Prudhomme: «Les contraintes actuelles sont une chance. Sans elles, il n’y aurait pas de course»

Christian Prudhomme: «Les contraintes actuelles sont une chance. Sans elles, il n’y aurait pas de course»

Christian, d’habitude, c’est de Liège que vous préfacez les classiques ardennaises. Cette année, c’est depuis Paris, au téléphone, que nous vous joignons. Il va falloir s’habituer à cette nouvelle réalité, cette distanciation ?

Vous désirez lire la suite ?
1€ le 1er mois
(sans engagement)
J'en profite
Chargement
A la une
Tous

En direct

Le direct