Horeca, culture, parcs d’attractions, koteurs: les déçus des dernières mesures du Comité de concertation

Horeca, culture, parcs d’attractions, koteurs: les déçus des dernières mesures du Comité de concertation

Objet de tensions politiques depuis quelques semaines, les professions de contact pourront rouvrir à partir du 13 février, a décidé vendredi le comité de concertation qui réunit les gouvernements fédéral, des Communautés et des Régions. D’autres assouplissements sont également annoncés, notamment pour les campings, parcs de vacances et parcs animaliers ou les visites d’un bien immobilier.

Des annonces qui ne font pas que des heureux.

Le secteur de l’esthétique et du bien-être se sent discriminé

Les salons d’esthétiques se sentent « floués » alors que les coiffeurs rouvriront dès le 13 février. « Nous sommes le bouc émissaire d’un compromis politique », s’insurge Laurence Wuylens, présidente de l’Union nationale de l’esthétique et du bien-être (Uneb).

Vous désirez lire la suite ?
1€ le 1er mois
(sans engagement)
J'en profite
Chargement
A la une
Tous

En direct

Le direct