France: la présidentielle déjà dans toutes les têtes

Presque entièrement absorbé par la crise sanitaire, Emmanuel Macron joue gros dans sa gestion de l’épidémie et de la campagne vaccinale.
Presque entièrement absorbé par la crise sanitaire, Emmanuel Macron joue gros dans sa gestion de l’épidémie et de la campagne vaccinale. - Photo News.

La présidentielle ? Y penser toujours, mais n’en parler jamais. À quinze mois de la prochaine échéance élyséenne, le célèbre adage français n’a jamais autant été de mise. En ces temps de pandémie, prétendre au pouvoir a quelque chose de décalé, sinon de veule. Assumer son ambition alors que des gens meurent ? Rares sont ceux qui en ont la franchise. Mais tous s’activent.

Au cœur du pouvoir, on ne fait pas exception. Un récent sondage a fait sensation : selon une enquête Harris Interactive, Marine Le Pen, qui arriverait en pole position au premier tour, talonnerait Emmanuel Macron au second : 48 % contre 52 % au chef de l’État sortant. Un écart bien plus serré qu’en 2017 (34 % contre 66 %).

Vous désirez lire la suite ?
1€ le 1er mois
(sans engagement)
J'en profite
Chargement
A la une
Tous

En direct

Le direct