Cuba: l'activité privée désormais autorisée dans la majorité des secteurs

La mesure, qui avait été dévoilée en août dernier par la ministre du Travail, Marta Elena Feito, a été approuvée vendredi lors d'une réunion du Conseil des ministres, selon le quotidien officiel Granma, du Parti communiste au pouvoir.

Jusqu'à présent, l'activité privée, autorisée à Cuba depuis 2010 mais dont le véritable essor date du réchauffement historique entre Cuba et les Etats-Unis initié fin 2014 sous Barack Obama, était limitée à une liste de secteurs fixée par l'Etat.

"La liste antérieure des 127 activités (autorisées) est éliminée", a indiqué la ministre du Travail.

A l'inverse, désormais une liste fixera les secteurs réservés à l'Etat, qui ne seront qu'une minorité: "sur les plus de 2.000 activités dans lesquelles est permis l'exercice de travail privé (...), ne seront limitées, de façon partielle ou totale, que 124", a-t-elle expliqué, sans plus de détails.

Vous désirez lire la suite ?
1€ le 1er mois
(sans engagement)
J'en profite
Chargement
A la une
Tous

En direct

Le direct