La Cour pénale internationale enquêtera en Cisjordanie, à Gaza et à Jérusalem-Est: une décision politique?

La Cour pénale internationale entend notamment enquêter sur la guerre de Gaza en 2014.
La Cour pénale internationale entend notamment enquêter sur la guerre de Gaza en 2014. - Roberto Schmidt/AFP.

Le communiqué a suscité la colère d’Israël. Vendredi soir, la Cour pénale internationale s’est dit compétente pour investiguer des faits qui se sont déroulés sur les territoires palestiniens tels que définis en 1967. Une décision qui lui permettra de juger des crimes de guerre en Cisjordanie, à Jérusalem-Est et dans la Bande de Gaza. La Cour pénale internationale ne précise pas qui elle suspecte d’être les auteurs de ces crimes de guerre, dans le camp israélien ou palestinien.

Fatou Bensouda, procureure du tribunal pénale international, souhaite que la CPI prenne le relais d’une enquête préliminaire à la suite de la guerre de 2014 dans la bande de Gaza. L’opération « Bordure protectrice » avait fait 2.251 morts côté palestinien, en majorité des civils, et 74 du côté israélien, principalement des soldats. Des milliers de roquettes ont à l’époque été tirées sur Israël depuis la bande de Gaza, contrôlée par le Hamas.

Vous désirez lire la suite ?
1€ le 1er mois
(sans engagement)
J'en profite
Chargement
A la une
Tous

En direct

Le direct