Mbaye Leye hausse le ton au Standard

@News
@News

Depuis qu’il a pris place sur le banc du Standard, l’attitude d’Mbaye Leye est autant scrutée que les premières minutes d’une nouvelle recrue sur le terrain. Sur la ligne de touche, le Sénégalais est rarement très expressif et n’invective que très peu le corps arbitral, au contraire d’un Michel Preud’homme ou d’un Ricardo Sa Pinto, même lorsque les décisions prises sont défavorables à son équipe. Avant et après les rencontres, galanterie et politesse définissent le coach qu’il a décidé d’incarner. Celui qui n’hésite pas à placer quelques mots d’anglais dans son analyse d’après-match pour que son vis-à-vis le comprenne (Paul Clement au Cercle), qui plaisante avec son ami Karim Belhocine derrière les micros à l’issue du choc wallon ou même celui qui se dit ouvertement déçu de ne pas pouvoir interagir face aux journalistes avec l’entraîneur adverse (Alexander Blessin) à l’issue du match à Ostende.

Vous désirez lire la suite ?
1€ le 1er mois
(sans engagement)
J'en profite
Chargement
A la une
Tous

En direct

Le direct