Demain, le covid vendra aux clubs de l’argent à prix d’or

@Belga
@Belga

Le 21 janvier, l’Union belge annonçait qu’après 20 ans de délégation de l’un de ses principaux pouvoirs régaliens, elle reprenait la main sur le contrôle des finances des clubs. Du jour au lendemain, la Commission des licences changeait ainsi l’en-tête de ses courriers officiels en devenant l’Auditorat des Licences du Football Professionnel.

Vendredi après-midi, dans un mail parmi tant d’autres, la Fédération rendait publique une dette globale de 53,6 millions dans le chef de ses clubs pour l’exercice 2019-20. En se félicitant d’une non-détérioration des chiffres puisque lors de l’exercice comptable précédent, le déficit des clubs pros se montait à 76,3 millions. Une analyse prémâchée et quelques lignes de conclusion plus loin, la Maison de Verre prenait congé comme si de rien n’était et fermait ses portes pour profiter de son week-end.

Vous désirez lire la suite ?
1€ le 1er mois
(sans engagement)
J'en profite
Chargement
A la une
Tous

En direct

Le direct