La Commission veut obliger les multinationales à plus de transparence fiscale

Jonathan Hill, commissaire aux Marchés financiers. © Photo News
Jonathan Hill, commissaire aux Marchés financiers. © Photo News

Ce n’est pas à proprement parler un effet des Panama Papers. Plutôt des LuxLeaks. Mais les révélations mondiales des Panama Papers ont amené la Commission européenne à « corser » un peu le projet. La Commission européenne a adopté mardi, lors de sa réunion mensuelle à Strasbourg, un projet de directive (loi européenne) qui contraindra toutes les multinationales opérant sur le territoire de l’UE la « publication pays par pays » de leurs chiffres clés.

Vous désirez lire la suite de cet article ?
1€ pour 1 mois (sans engagement)
J'en profite
Chargement
A la une
Tous

En direct

Le direct