Vague de froid en Belgique: «Ce sont des jours propices pour le coronavirus», selon Steven Van Gucht

Vague de froid en Belgique: «Ce sont des jours propices pour le coronavirus», selon Steven Van Gucht
Photo News

Les nouvelles contaminations restent stables en Belgique depuis plusieurs semaines. Mais l’arrivée de la vague de froid pourrait compliquer les choses, explique l’épidémiologiste Steven Van Gucht à nos confrères de Het Nieuwsblad.

Il explique que l’air sec et froid favorise la transmission du virus : «<UN>Ce sont des jours propices pour le coronavirus. Les grosses gouttelettes deviennent plus petites, s’attardent plus longtemps et peuvent se répandre facilement et rapidement dans une pièce. Les risques de production d’aérosols sont donc plus élevés ».

Vous désirez lire la suite ?
1€ le 1er mois
(sans engagement)
J'en profite
Chargement
A la une
Tous

En direct

Le direct