Affaire Traoré: l’expertise belge qui met en cause les gendarmes

La Maman et les deux soeurs d’Adama Traore lors d’une manifestation en juillet 2019. © AFP.
La Maman et les deux soeurs d’Adama Traore lors d’une manifestation en juillet 2019. © AFP.

Une nouvelle pièce au dossier. Une pièce écrite par quatre experts médico-légaux belges. La dernière expertise sur la mort d’Adama Traoré en France en 2016, érigée en symbole du débat sur les violences policières, conclut que le jeune homme a succombé après un « coup de chaleur », « aggravé » par les manœuvres d’immobilisation et de menottage des gendarmes. La famille Traoré demande la « mise en examen » (inculpation) immédiate des trois gendarmes. Au contraire, les avocats de ces derniers insistent sur l’état de santé d’Adama Traoré et soulignent que leurs clients étaient « dans l’ignorance la plus complète des antécédents médicaux de cet homme ».

Vous désirez lire la suite ?
1€ le 1er mois
(sans engagement)
J'en profite
Chargement
A la une
Tous

En direct

Le direct