Le dernier pion d’une grille chamboulée

Lewis Hamilton était le dernier pilote attendu pour compléter la grille de départ du championnat 2021 qui prendra normalement son envol le 28 mars prochain, à Bahreïn.

Mine de rien, trois des dix écuries seulement repartiront avec le même duo de pilotes qu’en 2020. Mercedes, donc, fera confiance pour la cinquième saison consécutive au brave Valtteri Bottas afin d’assurer de gros points pour le championnat constructeurs, en plus de la moisson amassée par son illustre aîné. A l’autre bout de la grille, Williams repartira avec la paire Latifi-Russell. Pressenti pour prendre la succession d’Hamilton dès que celui-ci pendra son casque au clou, on se souvient que George Russell avait effectué un interim plus que remarqué à Bahreïn. Mais rien n’y fait : il devra se morfondre une année supplémentaire (au moins) chez Williams. La troisième écurie à repartir comme en 20 est Alfa Roméo, avec l’improbable duo Raikkonen-Giovinazzi.

Vous désirez lire la suite ?
1€ le 1er mois
(sans engagement)
J'en profite
Chargement
A la une
Tous

En direct

Le direct