Coronavirus: les forains veulent des perspectives

Environ 420 camions circulaient le 31 juillet 20202 dans Bruxelles pour manifester contre les fermetures de foires et kermesses en raison de restrictions sanitaires.
Environ 420 camions circulaient le 31 juillet 20202 dans Bruxelles pour manifester contre les fermetures de foires et kermesses en raison de restrictions sanitaires. - Photo News

Le secteur des forains ne veut pas revivre l’incertitude et l’ignorance de l’an dernier. L’association La Défense des Forains Belges (DFB) demande aux autorités de lui présenter urgemment des perspectives. «Les forains ne veulent pas revivre le scénario de 2020», explique mardi Steve Severyns, secrétaire-général de DFB.

Pour les forains, l’année 2020 aura été bien sombre. Alors que le gouvernement fédéral avait autorisé le retour des foires, après le confinement et les restrictions, beaucoup de bourgmestres ont interdit aux forains de s’installer sur leur territoire. «Pure discrimination», estime M. Severyns. Les forains étaient descendus dans les rues pour protester et avaient aussi engagé une procédure auprès du Conseil d’État.

Vous désirez lire la suite ?
1€ le 1er mois
(sans engagement)
J'en profite
Chargement
A la une
Tous

En direct

Le direct