Pas d’Euro pour Rodrigo Beenkens, le roi des stats, l’as des punchlines

Pas d’Euro pour Rodrigo Beenkens, le roi des stats, l’as des punchlines
Photo News

Après avoir commenté les trois derniers grands tournois auxquels les Diables ont participé, Rodrigo Beenkens cède sa place à Vincent Langendries. Qu’on aime ou qu’on n’aime pas, Rodrigo Beenkens avait réussi ces dernières années à apporter une touche parfois surprenante dans ses commentaires. Il n’est pas simplement le roi de la statistique mais aussi l’as des jeux de mots et « punchlines ».

La première, et l’une voire la plus célèbre, remonte au Mondial 2014 au Brésil. « La caïpirinha a un goût de trappiste », lance-t-il après le succès face à l’Algérie (2-1)… Il remaniera cette phrase, en 2018 en Russie, après le match complètement fou face au Japon en 1/8ème de finale et la victoire 3-2 acquise dans les arrêts de jeu nous assurant d’un match d’anthologie face au Brésil au tour suivant.« Et c’est fini ! Et c’est le moment de mettre le sushi dans la trappiste. On aura la caïpirinha pour vendredi », lâche-t-il.

Vous désirez lire la suite ?
1€ le 1er mois
(sans engagement)
J'en profite
Chargement
A la une
Tous

En direct

Le direct