19.000 propriétaires de panneaux photovoltaïques s’estiment trahis par la Région wallonne

19.000 propriétaires de panneaux photovoltaïques s’estiment trahis par la Région wallonne

Les propriétaires de panneaux photovoltaïques ont été trahis par la Région wallonne, ont affirmé mardi devant le tribunal de première instance de Liège les avocats représentant plus de 19.000 requérants dans le procès des certificats verts. Ces particuliers, propriétaires de petites installations photovoltaïques, entendent établir la responsabilité de la Région wallonne dans le mécanisme qui les a privés de cinq années de certificats verts sur la base de décisions qu’ils estiment totalement arbitraires.

Dans le cadre de ce dossier et des mesures sanitaires liées à la lutte contre le coronavirus, les débats se déroulent en public, dans une salle à la capacité limitée à 50 places et qui ne peut accueillir tous les plaignants. Les avocats représentent plus de 19.000 personnes qui se sont regroupées après la création de l’ASBL «Touche pas à mes certificats verts» (TPCV) en 2013.

Vous désirez lire la suite ?
1€ le 1er mois
(sans engagement)
J'en profite
Chargement
A la une
Tous

En direct

Le direct