France: des salariés dénoncent les tee-shirts sexistes qu’ils doivent porter

Photo pretexte
Photo pretexte

Des salariés d’une enseigne française de restauration rapide dénoncent les tee-shirts aux inscriptions sexistes, jugées dégradantes, que la direction leur impose de porter, a-t-on appris mardi de sources concordantes.

Face au refus de la direction de mettre fin à cette pratique en place depuis plus de trois ans dans la vingtaine de restaurants Brut Butcher en France, une manifestation est prévue samedi à Saint-Etienne (Sud-Est) devant l’un des établissements.

L’enseigne, propriété de l’industriel français de la viande Despi, fonctionne actuellement avec des commandes à emporter et des livraisons à domicile en raison de la crise sanitaire du Covid-19.

Parmi les inscriptions sur ces vêtements de travail figurent « Un restau très cochon », « Il est cho Rizo », ou « À poêle les dindes »…

Vous désirez lire la suite ?
1€ le 1er mois
(sans engagement)
J'en profite
Chargement
A la une
Tous

En direct

Le direct