Waititi ou pas Waititi?

Avec « Akira », au début des années 90, le public occidental va prendre conscience que l’animation ne s’adresse pas qu’aux enfants. De manière plus générale, le film d’Ôtomo ouvre aussi la porte, de ce côté-ci du Mont Fuji, à toute une vague d’auteurs et de réalisateurs.

Vous désirez lire la suite ?
1€ le 1er mois
(sans engagement)
J'en profite
Chargement
A la une
Tous

En direct

Le direct