Certificats verts: les prosumers pointent les fautes de la Région wallonne

Reuters.
Reuters.

Pour des raisons sanitaires, il n’y avait que 50 places disponibles dans la salle du tribunal de première instance de Liège ce mardi. Pourtant, c’est la voix de plus de 19.600 requérants qui était portée par les avocats présents. Des propriétaires de panneaux photovoltaïques qui s’estiment « trahis » par la Région wallonne, accusée d’avoir changé les règles en cours de partie en matière de soutien aux installations solaires des particuliers dans le sud du pays. Des « prosumers » qui avaient installé des panneaux sur le toit de leur habitation entre 2008 et 2011, sur base d’un régime, baptisé SolWatt, qui prévoyait notamment l’octroi de certificats verts pendant une période de quinze ans.

Vous désirez lire la suite ?
1€ le 1er mois
(sans engagement)
J'en profite
Chargement
A la une
Tous

En direct

Le direct