Une taxe de 0,15% sur les comptes-titres, c'est "très très faible" (Thomas Piketty)

Le projet de loi contenant cette disposition, l'une des plus attendues de la majorité Vivaldi, a été approuvé en commission des Finances et sera sous peu à l'ordre du jour de la séance plénière.     Cet impôt qui doit rapporter 429 millions d'euros suscite la controverse depuis la mise sur pied de la nouvelle équipe fédérale mais selon certains à gauche, il s'agit bien de la première étape d'un impôt progressif sur la fortune.    

"Objectivement, ça ne va pas rapporter grand chose. 0,15%, c'est un taux très faible par rapport aux types de taux discutés concrètement dans d'autres pays", nuance M. Piketty selon lequel un système de fiscalité équitable doit reposer sur un impôts progressif tant sur le patrimoine que sur le revenu.

La taxe concernerait 1 à 2% de la population belge et la part du patrimoine détenu s'élèverait à 20%, "ce qui ne me semble pas pêcher par optimisme ou par exagération qui mènerait à une surévaluation des recettes", a-t-il précisé.

Vous désirez lire la suite ?
1€ le 1er mois
(sans engagement)
J'en profite
Chargement
A la une
Tous

En direct

Le direct