À Bruges, Lamkel Zé veut, cette fois, s’illustrer dans le bon sens du terme

@News
@News

Dans l’esprit des supporters anversois, le point de non-retour était arrivé. Si un homme devait prendre définitivement la route des oubliettes du Bosuil, il s’agissait bien de Didier Lamkel Zé. Personne ne pouvait se permettre à ce point de « ridiculiser » le blason du Great Old sans en payer le prix. En fin de compte, le seul banni du noyau de l’Antwerp est le Norvégien Simen Juklerod, coupable d’avoir décidé de défendre la saison prochaine les couleurs du Racing Genk.

Vous désirez lire la suite ?
1€ le 1er mois
(sans engagement)
J'en profite
Chargement
A la une
Tous

En direct

Le direct