Etats-Unis: Trump pointé du doigt par l’OSCE

Si les élections en tant que telles se sont plutôt bien déroulées dans les 50 Etats, le rapport de l’OSCE pointe du doigt la période post-électorale fortement perturbée par Trump.
Si les élections en tant que telles se sont plutôt bien déroulées dans les 50 Etats, le rapport de l’OSCE pointe du doigt la période post-électorale fortement perturbée par Trump. - Reuters

Les missions d’observation des élections de l’OSCE sont réputées pour leur sérieux. La plupart du temps, leurs conclusions et recommandations concernent des pays au système démocratique défaillant. En débarquant aux Etats-Unis quelques semaines avant les élections générales du 3 novembre, les membres de la mission ne s’attendaient certainement pas à une période aussi agitée…

Si les élections en tant que telles se sont plutôt bien déroulées dans les 50 Etats, le rapport de l’OSCE pointe du doigt la période post-électorale fortement perturbée par Trump. « Le président sortant a fait des allégations de fraude généralisée, se concentrant principalement sur les États dans lesquels il avait perdu (…) sans présenter de conclusions pertinentes pour étayer ces allégations. » Le rapport relève que Trump a publié plus de 300 tweets attaquant l’intégrité des élections.

Vous désirez lire la suite ?
1€ le 1er mois
(sans engagement)
J'en profite
Chargement
A la une
Tous

En direct

Le direct