Cyclisme: le sprint belge cherche des pointures

Jasper Philipsen. @News
Jasper Philipsen. @News

Candidat à la lutte au maillot vert lors du prochain Tour de France, Wout van Aert est aussi, en vitesse pure, le Belge le plus rapide du peloton. On pourrait ergoter sur le sujet par rapport à sa pointe de vitesse sur un terrain complètement plat, en lui préférant Tim Merlier par exemple, mais en l’état, ses résultats plaident en faveur de cette analyse.

Qui ne constitue pas forcément une nouvelle réjouissante pour notre cyclisme dont chaque génération a favorisé l’éclosion d’un et parfois de plusieurs pointures mondiales, capables d’enrhumer un peloton entier à l’image de l’emblématique Freddy Maertens évidemment, et plus tard, de solides finisseurs qui épinglaient leur lot de bouquets sans coup férir, tels Wilfried Nelissen puis Tom Steels, qui rivalisaient avec des sprinters d’exception, dont le sculptural Mario Cipollini.

Vous désirez lire la suite ?
1€ le 1er mois
(sans engagement)
J'en profite
Chargement
A la une
Tous

En direct

Le direct