«Je suis devenu comte, mais appelez-moi Stevie»

Diplomate, homme d’affaires et même homme politique en tant que chef de cabinet de Paul-Henri Spaak et de Pierre Harmel, Etienne Davignon (88 ans) a déjà vécu plusieurs vies. Né à Budapest au sein d’une famille de diplomates, ce docteur en droit a notamment présidé la Société générale de Belgique, rempli le rôle de vice-président de Suez-Tractebel et contribué à la fondation de Brussels Airlines. Mais l’actuel conseiller du président et du directeur général d’Engie a toujours eu pour fil rouge sa passion pour… les Mauves. Bonhomme pour les uns, bourru pour les autres, cet amoureux fou du RSCA avance sans trop se soucier du qu’en dira-t-on, sans pour autant se départir d’une certaine modestie. « J’ai été promu comte, mais appelez-moi Stevie », demande celui auquel le roi avait conféré le titre de ministre d’Etat, en 2004. « J’ai été baptisé Etienne en l’honneur du saint patron de la Hongrie, où je suis né, mais ma nurse anglaise m’a toujours appelé Stevie, car elle était incapable de prononcer mon vrai prénom.

Vous désirez lire la suite ?
1€ le 1er mois
(sans engagement)
J'en profite
Chargement
A la une
Tous

En direct

Le direct