Nettement dans le rouge en 2020, Equinor fait le ménage dans ses actifs américains

Pénalisé comme ses concurrents par la chute des marchés pétroliers, Equinor a essuyé une perte nette de 5,5 milliards de dollars l'an dernier contre un bénéfice de 1,8 milliard de dollars en 2019.

Faisant le ménage dans des actifs américains qui ont lui ont causé des pertes abyssales, le groupe a cédé ses parts pour environ 900 millions de dollars dans le champ pétrolier Bakken, à cheval sur le Dakota du Nord et le Montana, à Grayson Mill Energy, soutenu par EnCap Investments.

Vous désirez lire la suite ?
1€ le 1er mois
(sans engagement)
J'en profite
Chargement
A la une
Tous

En direct

Le direct