Donald Trump fâché par ses avocats, les sénateurs évoquent des «arguments faibles et alambiqués»

Donald Trump fâché par ses avocats, les sénateurs évoquent des «arguments faibles et alambiqués»

Au soir du premier jour du procès de Donald Trump, mardi, démocrates et républicains se sont entendus sur un seul point : la performance de son avocat Bruce Castor n’était pas au niveau.

« Il parlait pour ne rien dire », a déclaré à l’AFP le sénateur républicain John Cornyn. « J’ai entendu beaucoup d’avocats plaider et ce n’était pas l’un des meilleurs », a-t-il encore assené.

Sa consœur, la sénatrice Lisa Murkowski s’est, elle, dite « atterrée » : « Je ne vois pas où il voulait en venir ».

Bruce Castor, 59 ans, fut longtemps procureur d’un comté de Pennsylvanie, et a rejoint in extremis la défense de l’ancien président après la démission de cinq avocats.

Vous désirez lire la suite ?
1€ le 1er mois
(sans engagement)
J'en profite
Chargement
A la une
Tous

En direct

Le direct