Peu coûteux et efficaces, les drones font entrer la guerre dans une nouvelle ère

Peu coûteux et efficaces, les drones font entrer la guerre dans une nouvelle ère
Alberto Lingria/Reuters

Les rues sont désertes. Seules quelques voitures circulent. Elles traversent les carrefours à toute vitesse et grillent les feux de signalisation. Les automobilistes ont trop peur d’être pris pour cible par les drones qui tournent constamment dans le ciel de Stepanakert, la capitale de la région arménienne du Haut-Karabakh. Les véhicules aériens sans pilote (UAV), comme on les appelle dans le jargon militaire, sont à peine audibles et encore moins visibles. Leurs missiles peuvent semer la mort et la destruction à tout moment et en tout lieu.

Vous désirez lire la suite ?
1€ le 1er mois
(sans engagement)
J'en profite
Chargement
A la une
Tous

En direct

Le direct