General Motors repasse dans le vert au 4T, prévoit une hausse de ses profits en 2021

La carence de puces électroniques qui touche tous les grands constructeurs automobiles dans le monde a en effet forcé GM à suspendre la production dans trois usines pendant au moins un mois.

Ce contre-temps devrait lui coûter entre 1,5 et 2 milliards de dollars.

Mais le numéro un de l'automobile aux Etats-Unis s'attend malgré tout à un bénéfice opérationnel compris entre 10 et 11 milliards de dollars sur l'ensemble de l'année, contre 9,7 milliards en 2020.

GM affirme par ailleurs que ces difficultés ne remettent absolument pas en question son engagement dans le développement de nouveaux véhicules électriques: le constructeur prévoit d'en proposer 30 modèles en 2025 et s'est fixé comme objectif de ne plus construire d'ici 2035 de voitures à émissions polluantes.

Au quatrième trimestre, le groupe a vu son chiffre d'affaires progresser de 22% à 37,52 milliards de dollars, plus que les 36,12 milliards escomptés.

Son bénéfice net a atteint 2,8 milliards de dollars, là où le groupe avait perdu 194 millions l'an dernier à la même époque.

Vous désirez lire la suite ?
1€ le 1er mois
(sans engagement)
J'en profite
Chargement
A la une
Tous

En direct

Le direct