Les acteurs du dossier

Frank Robben

Il faudrait plus qu’une page de journal pour détailler le CV de ce haut fonctionnaire, grand artisan de la digitalisation des services administratifs, de la collecte, de l’organisation et du traitement, en réseau, de nos données (santé, Sécurité sociale…). Gros bosseur, autoritaire, flamand (« francophobe » disent certains), fidèle du CD&V, il est parfois décrit comme le « Big Brother » belge. Plus nuancés, d’autres prêtent au père carte SIS de véritables ambitions au service de l’Etat. Son expertise lui a permis de se rendre incontournable pour tous les gouvernements. Un excès de confiance, reproche-t-on de plus en plus ouvertement, qui lui aurait permis (plus par souci d’efficacité que de malveillance, assure-t-on) de contrôler toute la chaîne de traitement de nos données personnelles.

David Stevens

Vous désirez lire la suite ?
1€ le 1er mois
(sans engagement)
J'en profite
Chargement
A la une
Tous

En direct

Le direct