Quand la vitesse refait surface à l’Open d’Australie

@News
@News

Le nº1 mondial a dû s’employer, ce mercredi, pour valider son sésame vers les seizièmes de finale d’un Open d’Australie qu’il aimerait conquérir pour la 9e fois. Novak Djokovic a effectivement été bousculé par la puissance de feu du joli bébé américain Frances Tiafoe, actuel 64e à l’ATP (ex-29e), toujours très habile au service. Le Serbe n’a pas été loin d’être mené deux sets à un, mais l’a finalement emporté, avec sa science du jeu habituelle, sur le score de 6-3, 6-7, 7-6, 6-3. Tiafoe a sorti 23 aces, pour… 26 à Djokovic, statistique peut-être encore plus étonnante dans le chef du tenant du titre. Mais il y a une vraie explication qui n’a évidemment pas échappé au Serbe. « J’ai tellement gagné de grands matches sur cette Rod Laver Arena que je m’y sens presque comme dans mon living », a souri le nº1. « Mais je dois reconnaître que la surface, ici, est de loin la plus rapide des quinze dernières années. Si vous avez un bon service, ça aide… »

Vous désirez lire la suite ?
1€ le 1er mois
(sans engagement)
J'en profite
Chargement
A la une
Tous

En direct

Le direct