Shai Maestro nous chavire dans une sarabande contenue et sophistiquée

Shai Maestro nous chavire dans une sarabande contenue et sophistiquée

« Mystery and illusions » est pour moi le plus beau des onze morceaux de ce remarquable album. Dans les mots et dans la musique, il résume tout le projet, romantique, lyrique, expressif, de ce quartet, pour lequel le mystère est créateur d’émotions. Et il en suscite, des émotions, ce disque qui nous chavire dans une sarabande contenue et sophistiquée, où les passions s’assagissent pour resurgir çà et là, où la pureté du son nous éblouit. Shai Maestro est un pianiste israélien. C’est son second album chez ECM. The dream thief, daté 2018, avait été enregistré avec le batteur israélien Ofri Nehemya et le contrebassiste péruvien Jorge Roeder, deux impressionnants rythmiciens. Pour ce Human, Shai Maestro a augmenté son trio en quartet, avec le trompettiste américain Philip Dizak, aussi pertinent dans l’accompagnement que dans les solos.

Vous désirez lire la suite ?
1€ le 1er mois
(sans engagement)
J'en profite
Chargement
A la une
Tous

En direct

Le direct