Shell va investir 5 à 6 mds USD par an dans les nouvelles énergies

Ces dépenses seront dirigées vers la production d'énergies renouvelables, la fabrication de biocarburants ou encore les points de charge pour véhicules électriques, selon un communiqué.

Shell avait déjà dévoilé les grandes lignes de ses ambitions énergétiques, mais n'avait pas donné jusque-là beaucoup de détails, ce qui avait alimenté les doutes notamment des ONG sur le sérieux de l'objectif.

Le groupe, comme l'ensemble du secteur, fait face à d'énormes bouleversements, qui poussent les majors à revoir dans l'urgence leur modèle sous la pression de la société civile en raison de la crise climatique et dans un marché pétrolier plombé par la chute de la demande avec la pandémie.

Shell dévoile en particulier un calendrier pour sa baisse prévue des émissions de CO2, de l'ordre de 6 à 8% d'ici 2030, 20% d'ici 2030, 45% d'ici 2035 et 100% d'ici 2050.

Vous désirez lire la suite ?
1€ le 1er mois
(sans engagement)
J'en profite
Chargement
A la une
Tous

En direct

Le direct