Accalmie en vue pour le résidentiel

En 2020, les biens à la mer du Nord ont profité en plein des difficultés liées aux voyages à l’étranger. Leurs prix se sont envolés. © Pierre-Yves Thienpont.
En 2020, les biens à la mer du Nord ont profité en plein des difficultés liées aux voyages à l’étranger. Leurs prix se sont envolés. © Pierre-Yves Thienpont. - pierre-yves thienpont.

Belfius vient de tirer le bilan des prix immobiliers en 2020 et anticipe l’année 2021. La première indication est que les prix n’ont pas baissé comme l’avaient prédit les analystes de la banque. Errare humanum est

Le baromètre des notaires pour l’année 2020 est clair à ce sujet : par rapport à 2019, le prix des maisons a augmenté de 5,7 % en 2020, les appartements de 6,8 %. « La débâche économique liée au covid n’a pas entraîné de recul des prix immobiliers comme nous l’avions craint », peut-on lire dans le communiqué. « Contrairement aux crises précédentes, le taux de chômage dans notre pays n’a que faiblement augmenté en dépit du ralentissement énorme de l’économie. Le préjudice subi par le marché du travail et les revenus des ménages a été en grande partie compensé par les mesures de soutien généreuses du gouvernement. La faiblesse des taux et l’intérêt prononcé des investisseurs immobiliers ont également soutenu les prix de l’immobilier résidentiel. »

Vous désirez lire la suite ?
1€ le 1er mois
(sans engagement)
J'en profite
Chargement
A la une
Tous

En direct

Le direct