Une enquête ouverte après le clash entre Antonio Conte et Andrea Agnelli pendant Juventus-Inter

Une enquête ouverte après le clash entre Antonio Conte et Andrea Agnelli pendant Juventus-Inter
Capture d’écran

La fédération italienne de football (FIGC) a annoncé jeudi l’ouverture d’une enquête visant les dirigeants de la Juventus et de l’Inter Milan, après les insultes échangées notamment entre le président turinois Andrea Agnelli et l’entraîneur milanais Antonio Conte, mardi à Turin.

Le procureur fédéral a «ouvert une enquête relative au comportement des dirigeants et aux membres de la Juventus et de l’Inter pendant et à la fin de la demi-finale retour de Coupe d’Italie», a annoncé la FIGC dans un communiqué.

Le quatrième arbitre de cette rencontre, qui s’est conclue par un 0-0 synonyme de qualification pour les Bianconeri après leur victoire à l’aller (2-1), doit être auditionné.

Vous désirez lire la suite ?
1€ le 1er mois
(sans engagement)
J'en profite
Chargement
A la une
Tous

En direct

Le direct