Une croissance plus faible que prévu en 2021 (Bureau du plan)

La reprise devrait retrouver de l'élan au printemps, à mesure que les campagnes de vaccination atteignent leur vitesse de croisière et renforcent la confiance des consommateurs et des chefs d'entreprise, pointe le Bureau du plan. La reprise de l'économie belge devrait encore être interrompue au premier trimestre mais se renforcerait par la suite, "portée par les exportations et la consommation des particuliers".

Les exportations belges ont chuté de 6,5% en 2020 et devraient rebondir de 4,7% cette année. Cette évolution des exportations, conjuguée à celle de la demande intérieure, a entraîné une baisse du volume des importations de 5,6% en 2020, qui serait suivie d'une hausse de 4,9% en 2021.

Vous désirez lire la suite ?
1€ le 1er mois
(sans engagement)
J'en profite
Chargement
A la une
Tous

En direct

Le direct