L’Espagne, narco-territoire

L’Espagne, narco-territoire
BORJA SUAREZ/Reuters

En Espagne, le trafic de drogue progresse et se transforme à vive allure. Au-delà des chiffres élevés des saisies révélés par les bilans 2020 des prises effectuées en 2019 (1,5 million de plants de cannabis, près de 38 tonnes de cocaïne et de 350 tonnes de haschisch) et des milliers d’arrestations (20.437) pour trafic de drogue, les trafiquants s’adaptent rapidement aux circonstances (y compris à la pandémie). Ils sont d’ailleurs encouragés par une criminalité multiple des mafias de l’Est et par le boom phénoménal de la marijuana. Le trafiquant de drogue passe désormais incognito et il fuit des figures emblématiques et des noms de famille d’antan avec un seul objectif : éviter toute interruption de son «  business

Vous désirez lire la suite ?
1€ le 1er mois
(sans engagement)
J'en profite
Chargement
A la une
Tous

En direct

Le direct