Au Parlement, le MR dit non à «une loi pandémie générale»

Au Parlement, le MR dit non à «une loi pandémie générale»
Belga.

En séance au Parlement fédéral, ce jeudi après-midi, où il était question de la future loi pandémie, c’est du MR que sont venues les flèches. Les mises en garde, en tout cas. Les libéraux-réformateurs, partants pour un débat à ce sujet, sont hostiles à l’adoption de quelque loi pandémie (comme on l’appelle) « qui établirait les restrictions à nos libertés de manière pérenne », a relancé la députée Nathalie Gilson. La même dit non à « toute loi générale qui pourrait être activée à l’avenir » lors de telle ou telle autre crise comparable à celle que nous connaissons, ou jugée comparable. « Figer les restrictions aux libertés, les systèmes de réquisition, de couvre-feu, etc., ce n’est pas acceptable. »

La libérale a même souligné que… certaines dictatures ont vu le jour parfois dans l’histoire en s’appuyant sur des textes parlementaires…

Vous désirez lire la suite ?
1€ le 1er mois
(sans engagement)
J'en profite
Chargement
A la une
Tous

En direct

Le direct