Le gouvernement britannique se veut accueillant pour les Hongkongais exilés

Le gouvernement britannique se veut accueillant pour les Hongkongais exilés
REUTERS.

En cinq ans, entre 250.000 et 320.000 personnes pourraient faire le choix de venir vivre au Royaume-Uni pour fuir la répression chinoise à Hong Kong, selon le gouvernement britannique. Après la promulgation de la loi sur la sécurité nationale dans la région administrative, le Royaume-Uni a lancé un programme d’acquisition de la nationalité pour les Hongkongais détenteurs du statut BNO (ressortissant britannique à l’étranger).

Vous désirez lire la suite ?
1€ le 1er mois
(sans engagement)
J'en profite
Chargement
A la une
Tous

En direct

Le direct