Le travail pourrait reprendre vendredi au bureau de poste de Soignies

Une réunion de concertation organisée jeudi entre syndicats et direction du bureau de poste de Soignies a permis de débloquer la situation sociale marquée depuis mardi par une grève des agents. Les distributeurs du bureau étaient partis en grève spontanée pour exprimer leur mécontentement face à ce qu'ils considéraient comme "un passage en force de l'entreprise BPost" quant à la mise en place d'un nouveau système Géoroute alors que les nouveaux volumes colis, revus à la hausse de 30%, n'étaient pas connus.

"Nous avons les éclaircissements souhaités quant au nombre de colis à distribuer", a expliqué Luc Vanhaverbeke (CSC). "Le début des débats furent quelque peu tumultueux, un huissier s'étant présenté dans la matinée pour vérifier si les agents ne bloquaient pas le bureau. Les discussions ont ensuite été constructives et nous avons eu les éléments demandés sur l'augmentation du volume de colis".

Vous désirez lire la suite ?
1€ le 1er mois
(sans engagement)
J'en profite
Chargement
A la une
Tous

En direct

Le direct