Rapport annuel de la BNB - Annuler la dette "ne marche pas, est une mauvaise idée et n'est pas nécessaire" (Wunsch)

Plus de 100 économistes et universitaires ont lancé la semaine dernière un appel à annuler les dettes publiques détenues par la BCE. On retrouve parmi les 11 signataires belges de cet appel le président du PS, Paul Magnette, Olivier De Schutter, rapporteur spécial à l'ONU, ou encore l'économiste écolo Philippe Defeyt.

Une partie de la dette publique des États de la zone euro se trouve en effet dans les mains de la BCE et des banques centrales, ou plutôt dans leur bilan, à la suite des programmes d'achat de dettes publique et privée menés par l'institution monétaire de Francfort, à coups de dizaines de milliards d'euros mensuels, pour soutenir l'économie européenne. C'est cette dette que les signataires de l'appel voudraient voir annuler, pour faciliter la reconstruction sociale et écologique après la pandémie de Covid-19.

Vous désirez lire la suite ?
1€ le 1er mois
(sans engagement)
J'en profite
Chargement
A la une
Tous

En direct

Le direct