Accord interprofessionnel 2021-2022 - Arrêts de travail et réunions du personnel dans plusieurs entreprises du pays ce vendredi

Les syndicats veulent principalement que la norme salariale soit indicative. Les salaires pourraient alors augmenter plus fortement dans les secteurs qui fonctionnent bien. À cette fin, ils demandent au gouvernement de modifier la loi sur les salaires afin que la norme salariale devienne moins stricte. Les employeurs mettent dans la balance la position concurrentielle des entreprises et la situation difficile à laquelle la crise du coronavirus a conduit de nombreuses entreprises.

Il revendiquent également un salaire minimum à 14 euros de l'heure ou 2.300 euros par mois, ainsi qu'une amélioration des régimes de fin de carrière. Les représentants veulent en outre que la liaison du montant des allocations sociales à l'évolution des salaires (l'enveloppe Bien-être) soit négociée indépendamment de l'accord interprofessionnel.

Vous désirez lire la suite ?
1€ le 1er mois
(sans engagement)
J'en profite
Chargement
A la une
Tous

En direct

Le direct