Pour sauver le patrimoine, il faut valoriser les restaurateurs

Laurent Labat et Nina Drianne sont l’une des rares équipes de restaurateurs de métaux de Wallonie.
Laurent Labat et Nina Drianne sont l’une des rares équipes de restaurateurs de métaux de Wallonie. - Roger Milutin.

RÉCIT

Un bas-relief en albâtre poncé à la brosse de fer, des statues couvertes de peinture acrylique bon marché, des ornements d’autel réparés avec du béton… Lors de leur découverte fin janvier, les restaurations catastrophiques apportées à la cathédrale Sainte-Waudru, de Mons, ont provoqué l’ire et la mobilisation de la ministre du Patrimoine Valérie De Bue (MR), de l’Agence wallonne du patrimoine (Awap) et de l’Institut royal du patrimoine artistique (Irpa). La responsabilité de la fabrique d’église semble bel et bien engagée, elle devra assumer sa faute, mais certains dégâts sont irréversibles.

Vous désirez lire la suite ?
1€ le 1er mois
(sans engagement)
J'en profite
Chargement
A la une
Tous

En direct

Le direct