Coronavirus: la prolongation de l’interdiction des voyages non-essentiels inquiète la Commission

Coronavirus: la prolongation de l’interdiction des voyages non-essentiels inquiète la Commission

La Commission européenne n’a été informée que jeudi soir de l’intention du gouvernement belge de prolonger du 1er mars au 1er avril l’interdiction de voyages non-essentiels, une mesure qui suscite chez elle « une certaine inquiétude », a indiqué vendredi un porte-parole de l’exécutif européen.

Entrée en vigueur le 27 janvier dernier, l’interdiction de voyages non-essentiels pour lutter contre la pandémie de coronavirus n’est pas conforme aux recommandations en la matière adoptée par les États membres eux-mêmes. Ces recommandations ne préconisent que de décourager fortement les déplacements de et vers les zones les plus à risque.

Vous désirez lire la suite ?
1€ le 1er mois
(sans engagement)
J'en profite
Chargement
A la une
Tous

En direct

Le direct